Combien coûte une flotte automobile ?

Peu d’entreprises savent vraiment combien coûte réellement leur flotte automobile. Lorsque les véhicules sont loués, en crédit-bail ou bien en location longue durée, le coût de la flotte automobile est souvent limité à la somme des loyers. Lorsque les véhicules sont détenus en propriété, le coût de détention est rarement piloté. De plus, les entreprises passent souvent à côté de coûts « annexes » qui peuvent peser très lourd dans la facture totale. Combien coûte une flotte automobile et quels postes de dépense faut-il prendre en compte ?

Quels sont les postes de coût à prendre en compte pour mesurer le coût total d’une flotte automobile ?

Le coût de détention représente environ 40% du coût total de la flotte. Il est composé de loyers financiers, en cas de location, ou bien d’amortissements en cas d’achat.

Le coût du carburant représente le deuxième poste de coût d’une flotte automobile. Son poids varie entre 16% et 30% du coût total du parc en fonction des kilométrages parcourus et notamment de la typologie des conducteurs (sédentaires ou bien itinérants).

Le coût de maintenance et d’entretien représente environ 7% du coût total de la flotte. Il est composé de loyers entretien/maintenance en cas de location. Il faut généralement y ajouter les coûts réels d’entretiens passés en note de frais ou bien facturés par des partenaires avec lesquels l’entreprise peut avoir un contrat direct de centralisation des prestations et des dépenses (Norauto, Euromaster, Speedy, Midas, Carglass ….)

Voir l’article de référence

Le coût de l’assurance pèse environ 9% du coût total de la flotte automobile. Il convient généralement d’ajouter au montant total des primes les montants versés au titre des franchises afin d’obtenir un coût total du poste assurance.

Les pneumatiques pèsent environ 2% du budget total. Cela dépend également du kilométrage moyen parcouru par la flotte automobile. Théoriquement, un train de pneumatique doit être changé tous les 40.000 kilomètres, mais cela peut bien sûr varier en fonction de la géographie et du style de conduite.

Le poste Péages, Lavages et parking prèse généralement près de 1,5% du coût total d’un parc. Il est plus facile à suivre lorsque ces dépenses passent par la carte de carburant.

Les frais de réparations non pris en charge par l’assurance, dans lesquels nous comptons les fameux frais de remise en état liés à la restitution d’un véhicule en location, s’élèvent à 1,5% du coût total de la flotte automobile. Les frais de remise en état constituent un poste très complexe qui fait l’objet de nombreux désaccords avec les loueurs.

Les taxes de véhicules sont de plus en plus pris en compte dans l’évaluation du coût du parc (TCO, Total cost of ownership) par les gestionnaires de parc. Cela comprend : bonus/malus à l’achat du véhicules et surtout la Taxe sur les Véhicules de Société (TVS) qui est payable annuellement, et ces deux taxes sont assises sur le ratio de consommation de Co2 qui est indiqué sur le certificat d’immatriculation (champ V7). Ces taxes pèsent, en moyenne, près de 5,5% du budget total annuel et représentent un axe d’optimisation essentiel des flottes automobiles actuelles.

Les charges sociales associées à la déclaration d’avantage en nature sont systématiquement oubliées dans l’évaluation du coût total du parc. Et cela est d’autant plus étonnant, qu’elles peuvent peser près de 9,0% du coût total du parc annuel.

Les impôt payés sur une partie des amortissements non déductibles sont eux aussi quasiment systématiquement oubliés dans l’évaluation globale du coût de la flotte automobile. La législation limite ici aussi cet amortissement déductible en fonction du niveau de consommation de Co2. Nous estimons ce poste budgétaire à environ 4,0% du coût total annuel du parc de véhicule, ce qui est largement supérieur à la dépense de pneumatiques …

Enfin, la gestion d’un parc automobile au sein d’une entreprise nécessite la mise à disposition de ressources internes afin d’organiser ce parc : gestionnaire de parc dédié ou bien polyvalence sur des fonctions achats, RH ou services généraux, implication de la comptabilité/finances pour suivre les coûts, intervention des RH pour les aspects participation, gestion des PV … nous estimons à environ 2,5% le poids interne de la gestion d’un parc de véhicules.

Comments are closed.